← Retour

Partager l'article via :

INNOVATION

L'Afrique, une terre d'innovation aux enjeux conséquents

October 30, 2020

Le continent africain serait-il celui de l'avenir ? En dépit des nombreux défis structurels rencontrés par la plupart des pays africains, l'innovation est pourtant bouillonnante. Portée par une jeunesse qui représente presque 50% de sa population, l'innovation africaine se développe dans les secteurs de l'agriculture, de la santé, de la finance, de l'inclusion bancaire et de l'énergie propre notamment. De quoi tisser des liens avec des régions historiquement centrées sur l'innovation et l'entrepreneuriat, comme la Silicon Valley, pour développer un réseau d'entrepreneurs sociaux qui ont comme seule ambition celle de vouloir changer le monde. De quoi faire évoluer les pratiques d'innovation de part et d'autre en s'inspirant de la détermination des entrepreneurs Africains. Alors que la planète s'interroge sur le futur post-covid, la résilience africaine pourrait bien contribuer à faire bouger les lignes.

Imaginer une nouvelle Afrique

On ne peut pas changer le monde si on se cantonne à travailler dans une bulle locale. L'innovation, le changement positif et l'entrepreneuriat durable et social, c'est le cœur de métier de RealChange. Et si celui-ci est très implanté dans la Silicon Valley, il n'oublie pas les grands hubs mondiaux. 

L'Afrique en fait justement partie et il existe de nombreuses leçons à retenir de la part de ces entrepreneurs qui développent des idées innovantes, des pratiques nouvelles et qui ne manquent ni d'espoir ni d'ambition. Une force à toute épreuve qui inspire et force le respect de l'autre côté de l'Atlantique.


C'est la raison pour laquelle RealChange organise une learning expedition virtuelle (VLEX) réunissant des entrepreneurs sociaux africains chevronnés (déjà récompensés par de nombreux prix) avec le meilleur de la Silicon Valley. L'objectif est de donner de la visibilité au projet Change Makers United et de connecter les deux continents pour identifier des mentors et des investisseurs  potentiels capables de booster l'innovation sociale africaine. De leur côté, ces entrepreneurs partageront de grandes leçons de résilience et de leadership pour imaginer une Afrique nouvelle, plus engagée dans le combat pour la réduction des inégalités, pour un développement durable et pour des innovations inclusives au service des communautés locales.

Des innovations africaines au succès retentissant

L'Afrique compte de nombreuses start-up et projets innovants qui se sont développés au cours des dernières années. Exemples et illustrations.


JokkoSanté (Sénégal) : c'est une plateforme de financement de la santé qui vise à réduire les inégalités d’accès aux médicaments. D'un côté, les médicaments demeurent le poste de dépense de santé le plus important pour les Sénégalais. De l'autre, des bienfaiteurs, associations, ONG et entreprises font des dons de médicaments, mais sans aucune traçabilité sur leurs actions. JokkoSanté est une application mobile qui permet d’acheter des médicaments avec des points acquis grâce au financement croisé,  l’achat ou le transfert de points entre membres. Le bénéficiaire reçoit un message indiquant le nom de l'organisation qui a financé l'achat de médicaments, ce qui augmente la visibilité de cette dernière.


Aerobotics (Afrique du Sud) : c'est une start-up fondée par de jeunes ingénieurs qui vise à améliorer les rendements du secteur agricole. Grâce à leur plateforme en ligne, Aerobotics regroupe des analyses détaillées de l’état des cultures et des sols avec des images filmées par des satellites et des drones. Le but est de combiner ces données avec un système d'intelligence artificielle afin d’identifier les zones à risques et résoudre les problèmes avant qu’ils ne deviennent une réelle menace. C'est le cas de la surveillance des parasites et des maladies des cultures arboricoles par exemple. La start-up a même reçu un prix au salon Vivatech en 2019. 


Powerhive (Kenya) :  l'entreprise développe des solutions pour fournir de l'électricité propre grâce à des microgrids (des micro-réseaux électriques intelligents) pouvant se connecter aux services publics en place dans les pays africains. Les communautés rurales et excentrées peuvent ainsi avoir accès à un mini-réseau électrique productif, abordable et fiable pour financer et construire une économie locale et durable.


Ezzayra (Tunisie) : c'est une start-up du monde de l'agritech qui édite des solutions innovantes au service de l’agriculture. Grâce à des capteurs installés dans les conduits d’irrigation et dans le sol, et un boîtier sans fil connecté au logiciel d’Ezzayra, les agriculteurs peuvent optimiser leur culture et limiter les coûts liés à la consommation d'eau dans un pays classé parmi les plus touchés par le risque de pénurie hydrique.



L'Afrique est une terre d'innovation qu'il est important de découvrir. Et plus nous pourrons construire des ponts entre nos deux continents, plus nous pourrons apprendre les uns des autres pour bâtir un monde meilleur, plus ouvert, plus collaboratif, plus inclusif et plus vert.


Pour en savoir plus : https://changemakersunited.ashoka.org/africa/