← Retour

Partager l'article via :

COVID-19

Covid-19 et télétravail : comment accompagner vos salariés juniors en ce moment ?

August 3, 2020

Imaginez le scénario suivant : un étudiant qui s'endette pour étudier 4 ou 5 années sur un campus universitaire et dont le premier bureau dans sa nouvelle entreprise est… sa chambre d'adolescent chez ses parents. Cette réalité, c'est celle de beaucoup de nouveaux diplômés qui découvrent le marché du travail à distance. Coincés entre nostalgie et jouets d'enfants, ils doivent aussi composer avec un rythme de vie qu'ils avaient oublié, tout en mettant leur premier pied en entreprise… virtuellement. Pour les managers qui doivent les intégrer au sein d'équipes déjà bien constituées, sans jamais les avoir rencontrés en face à face, la situation nécessite quelques ajustements.


Génération covid, génération sacrifiée ?

Une entreprise qui prend soin des nouvelles générations est une entreprise qui mise sur l'avenir. Plutôt que de perdre son temps dans des débats stériles sur le rôle et l'impact des générations, X, Y et Z, il vaut mieux tout faire pour prendre soin de ses juniors qui ont une perspective et des compétences que l'entreprise a tout intérêt à valoriser pour réussir sa transformation. Et ce travail doit commencer le plus tôt possible. Avec la pandémie de covid-19, le télétravail devient la norme. Or, c'est beaucoup plus difficile de se faire entendre pour les jeunes qui ne connaissent pas encore les codes et qui n'osent pas s'imposer à distance (ou qui le font maladroitement). C'est également un défi conséquent pour les non-natifs anglophones qui doivent évoluer dans un environnement international. Sans pouvoir décrypter le langage corporel, il est parfois difficile de créer une vraie connexion émotionnelle.


Si le fait de commencer à distance n'affecte pas psychologiquement les jeunes diplômés à long terme, il pourrait avoir un impact sur leur carrière s'ils ne prennent pas les bonnes mesures pour créer des liens personnels avec leurs collègues et managers. La recherche montre que la génération Z vivait déjà une transition culturelle difficile entre le monde universitaire et le monde professionnel. Et la pandémie ne va rien arranger. Les employeurs devront faire preuve de plus de patience et de bienveillance pour que cette génération s'adapte au monde professionnel.


Le travail à distance est un facteur discriminant pour les juniors. Un état de fait avec lequel il faut composer pour créer des outils et stratégies afin de gommer ces inégalités.


Quelles sont les  solutions qui s'imposent pour mieux accompagner vos juniors ?

Vos salariés juniors doivent être accompagnés tout au long de leurs premières années afin qu'ils puissent gagner en confiance, en résilience et développer leurs soft-skills. Pour y parvenir, voici quelques idées et pistes de réflexion :


Créer une stratégie «  ​zero touch onboarding » afin qu'ils puissent recevoir les mêmes formations, conseils et accompagnements que les autres. Cours en ligne, vidéos, tutoriels, FAQ dynamique, rencontre virtuelle en mode AMA (Ask Me Anything)...  c'est un investissement indispensable pour faciliter leur intégration.


Développer un système de coaching et de mentoring à distance pour faciliter les connexions et les échanges. Chaque mentor et coach doit être formé et volontaire pour s'impliquer dans cet exercice. Le but est de faciliter la communication avec les juniors et être présent pour les aider à progresser.


Donnez-leur la parole dans les réunions à distance. Instaurez de nouvelles règles dans les discussions en laissant la parole à tous les juniors pendant plusieurs minutes, en les interpellant, et en les faisant participer.


Faites-les auditer votre performance digitale. Ils sont nés avec le cloud, la vidéoconférence et la messagerie instantanée. Incitez-les à chercher de nouveaux outils, à explorer de nouvelles solutions participatives et à développer l'intelligence collective. Ils peuvent proposer de nouvelles stratégies, de nouveaux cadres de travail, une approche plus visuelle ou plus efficace pour la gestion des réseaux sociaux, etc.


Digitaliser votre bureau. En tant que manager, obligez-vous à faire des rencontres régulières. Prenez au moins 30 minutes par semaine pour un point en face à face et soyez là pour les encourager à poser des questions et à soulever des points de blocages. Vous pouvez même aller plus loin avec des solutions comme Sococo ou LoopTeam pour « recréer ​ » virtuellement vos bureaux et encourager le travail collaboratif.


Pensez à leur santé mentale. Les plus jeunes n'osent pas se plaindre ou exprimer ce qu'ils ressentent. Donnez-leur l'occasion de le faire sans jugement ni critique. Soyez présents pour eux et écoutez-les. De la qualité de leur connexion wi-fi à la cohabitation difficile avec leur famille en passant par les difficultés du quotidien, tous les sujets sont importants.


Modernisez vos comptes-rendus. S'ils sont indispensables pour documenter ce qui s'est dit en réunion, les comptes-rendus sont souvent ennuyants et prompts à se perdre dans les arcanes d'un serveur. À la place, utilisez un outil comme Trello ou Asana afin de séquencer et découper les sujets de manière simple et claire. Votre compte-rendu devient alors actionnable, facile à lire et à comprendre. Il existe même des outils comme deeptalk qui sont capables de retranscrire automatiquement vos réunions.    


Bienveillance, accompagnement personnalisé et générosité. Ce sont les mots clés à garder en tête pour accompagner vos salariés juniors en situation de pandémie et de télétravail. N'économisez donc pas vos efforts et votre temps pour les faire monter en compétences, les fidéliser et faire d'eux le futur de votre entreprise.